Crise alimentaire

Comment éviter une crise alimentaire ?

Petit rappel sur la sécurité alimentaire

En France, la sécurité alimentaire et les contrôles existent depuis plus d’un siècle.

Avec les importations croissantes en France principalement de l’EU et le changement de comportement des consommateurs de plus en plus exigeants sur la qualité et la composition des produits qu’ils consomment, de nouvelles règles et dispositifs de sécurité sont à l’étude.

Quelles solutions pour éviter une crise alimentaire ? Comment et pourquoi le règlement en cours a-t-il été renforcé ?

A cause des différentes crises alimentaires (dernière en date, les laits infantiles de LACTALIS) provoquées par la contamination de denrées par la Salmonella Agona …

En quoi consiste ce règlement ?

Le règlement concerne les critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires, et définit deux critères microbiologiques principaux :

1. Les critères de sécurité définissent l’acceptabilité d’un produit ou d’un lot de denrées alimentaires. Ils sont applicables aux produits mis sur le marché jusqu’à la fin de leur durée de vie.

2. Les critères d’hygiène des procédés indiquent l’acceptabilité du fonctionnement du procédé de production. Un tel critère n’est pas applicable aux produits mis sur le marché. Il fixe une valeur indicative de contamination dont le dépassement exige des mesures correctives destinées à maintenir l’hygiène du procédé, mais ne permet pas de conclure sur la conformité on non d’un produit.

En 5 ans, 15 méthodes de références ont été révisées dans les domaines de la microbiologie, la chimie et la biochimie. Début 2018, les parlementaires ont émis d’autres propositions qui devraient conduire à renforcer ces contrôles.

Trois grands axes d’enseignement sont ressortis de la commission d’enquête parlementaire :

> Le renforcement des contrôles

> Une nouvelle réglementation sur les auto contrôles

> La gestion des retraits / rappels de produits de tous les points de vente

La gestion des retraits/rappels est un sujet important et sensible dont l’efficacité a été remise en cause à la suite de défaillances dans la procédure du rappel des boîtes de lait contaminées à la salmonelle.

La grande distribution a reconnu avoir vendu des produits qui auraient dû être retirés de la vente. Ce qui peut nous amener à douter de l’efficacité des dispositifs actuels !

Quelle est la différence entre les retraits et les rappels de produits ?

Le retrait est une mesure de prévention qui « consiste à retirer des rayons ou des lieux d’entreposage des produits non encore vendus » (source : service-public.fr).

Le rappel est une « mesure supplémentaire qui intervient lorsque les risques pour la santé ou la sécurité des consommateurs sont détectés après la mise sur le marché. Il consiste à demander aux consommateurs de détruire ou de rapporter les produits défectueux ».

Dans le cas de Lactalis, trois retraits-rappels successifs ont eu lieu. La consultation sur les propositions parlementaires a été mise en ligne jusqu’à fin juillet. Le vote est en cours par les États membres … affaire à suivre !

Pour la sécurité alimentaire des français, l’État impose aux Industries Agroalimentaires un rigoureux respect des normes de qualité avec la mise en place de contrôles et de techniques de traçabilité pour assurer la sécurité des produits sur le marché. Pour prouver l’origine et la qualité des produits, il faut obtenir les labels des Séries ISO 22000, normes qui concernent la sécurité des denrées alimentaires.

Logiciel de gestion de la traçabilité et des flux

Les entreprises du secteur se sont donc équipées de logiciels de traçabilité, d’ERP agroalimentaires, de GPAO agroalimentaire et de système RFID (lecture des puces RFID sur les animaux). De nombreuses autres solutions logicielles et matérielles existent et dépendent de la taille de la structure et du type de produits alimentaires.

Du coup, quelle solution informatique pour mon entreprise ?

La solution d’ISATECH

Le module agroalimentaire des ERP Microsoft Dynamics NAV et Dynamics AX by isatech permet aux Industries Agroalimentaires de toutes tailles d’optimiser leurs processus et d’accélérer leur croissance. Ce module compte de nombreux avantages (optimisation des processus, gestion et pilotage simple de l’activité, amélioration de la productivité, maîtrise des coûts de revient et garantie d’une forte traçabilité).

Cette technologie permet de :

> Avoir une vue en temps réel sur la production

> Collecter automatiquement et partager des données précises

> Réduire les temps d’arrêt grâce aux alertes par mail

> Améliorer la productivité : précision et suivi serré des standards

L’expertise agroalimentaire d’isatech Chez isatech, nous sommes intégrateurs des solutions Microsoft Dynamics 365.  Nous avons une expertise sur les métiers de l’agroalimentaire et de la distribution de produits alimentaires. Nous proposons un accompagnement personnalisé aux entreprises en prenant en compte leurs besoins par rapport à leur contexte.

Pour en savoir plus sur le sujet :
Comment gérer au mieux une crise alimentaire ?
L’industrie Agroalimentaire

Le 28/11/2018

Pascale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>